La machinerie sera à l’honneur dans ce film historique ambitieux !  Pour la gérer, Maël a donc naturellement fait appel à son ami de toujours, qu’il fera venir de Paris pour l’occasion, Julien Olivari. Son absence de la capitale manquera certainement à une série TF1 quelconque mais qu’importe, le projet que représente La Nuit de l’Alchimiste est trop attendu pour passer à côté de l’expérience. Au programme, des mouvements de grue, des travellings dans la vieille ville, une poursuite à cheval et d’autres surprises. Le tout effectué grâce au matériel prêté gracieusement par son chef, Eric Fodera d’Happy Grip Films, et en provenance de Bordeaux. La machinerie est une véritable passion pour Julien et il compte bien en faire profiter le film.  Let’s grip !

Bonjour Marlène, peux-tu nous présenter les écuries de la Lisière  ?
Les écuries de la Lisière à Epagny est une entreprise familiale créée par mon père, Mr. ROUX Roland, il y a 25ans. Notre principale activité : Centre équestre, pension de chevaux et de poneys, cours collectifs et particuliers, stages pour débutants et confirmés.

Qu’est ce qui t’a motivé à participer à l’aventure ?
J’ai rencontré Mael, il m’a expliqué son projet de court-métrage, et quel projet !!! Un peu fou mais raconté avec tellement de passion et d’enthousiasme que nous n’avons pas pu refuser de l’aider !

Quels ont été tes choix au niveau des chevaux et des cavaliers ?
J’ai proposé à une propriétaire qui a son cheval en pension chez nous (Elle s’appelle Marie Muffat-Joly) de nous le prêter pour l’événement, il s’appelle LINO 1, pur race espagnol de 10ans et de couleur gris, très polyvalent puisqu’il fait du cirque, du dressage ainsi que du saut d’obstacle. Pendant le tournage il sera monté par Anne Lefebvre agée de 25ans, monitrice d’équitation diplômée d’état dans notre établissement.
J’ai également fait appel à une monitrice d’équitation indépendante qui fait du remplacement occasionnel dans nos écuries. Il s’agit de Karine Looten, elle sera accompagnée pour l’événement de son cheval Quawaik, hongre de 6ans, de couleur bai, très polyvalent également.

La Nuit de l’Alchimiste à la chance d’avoir à ses cotés une équipe venant des quatre coins de France. En voici une petite partie, en attendant les biographies des autres !

Pablo Dolado – Electricien

Après un passage par le journalisme et une réorientation universitaire vers la théorie du cinéma, Pablo Dolado a décidé d’aborder l’audiovisuel sous son aspect technique et pratique. Autodidacte, il travaille donc aujourd’hui dans les métiers de la lumière (chef électricien ou électricien) sur différents types de tournages – du long au court-métrage, du documentaire au clip, en passant par la série – et s’intéresse également à toutes les disciplines relatives à l’image moderne (mix vidéo, photos, etc.).

Formation: Licence Information-Communication (Grenoble III) – Master Cinéma-Audiovisuel (Aix-Marseille I)

Métier : Intermittent du spectacle (métiers de la lumière)

Willy Gauzin – Electricien

Willy a étudié 2 ans aux Arts Filmiques a Nantes.Diplômé en tant que  technicien du cinema, spécialisation image,il  a participé depuis maintenant 3 ans à nombreux projets de courts metrages et de clips, un peu d’audiovisuel et de spectacles vivants en tant qu’électro.

Céline Gontier – Costumière

Céline est une jeune styliste, passionnée depuis toujours de dessin et de théâtre. Elle a toujours souhaité se diriger vers un métier qui allie à la fois la créativité et le raffinement. Elle s’est donc naturellement orientée vers des études de stylisme (création de vêtements sur mesure) puis dans la conception et réalisation de costumes de théâtre.

Céline conçoit et réalise des vêtements uniques sur mesure, essentiellement féminins (corsets, robes de mariée ou de cocktail, jupes, etc…) qu’elle imagine selon ses envies et selon les goûts, les préférences et le style des différents clients.

http://www.ninon-couture.com/

Amandine Ribiollet – Maquilleuse

Amandine est née à Annecy. Petite elle a toujours été fascinée par les fraggelrock, les dark cristal et les créatures de Jim Henson. En grandissant, elle apprend que le cinéma c’est du faux, que les gens ne meurent pas pour de vrai. Rassurée et impressionnée, Amandine souhaite alors travailler pour le cinéma

Toutes ses études ont tourné autour du cinéma : Faculté, BTS montage vidéo et finalement maquillage artisistique, le rêve d’amandine. A maintenant 30 ans, Amandine est bel est bien devenue maquilleuse !

book en ligne : http://www.amandinemaquille.book.fr/

Arnaud Mariat – Monteur

Arnaud s’intéresse à la vidéo ainsi qu’à l’animation et les images de synthèse depuis le lycée, période pendant laquelle il découvre les logiciels professionnels du métier. Après quelques projets, il décide de se diriger vers l’IUT SRC de Chambéry, ce qui lui permet d’approfondir ses connaissances, et de découvrir d’autres moyens de communication multimédia (web, son…). Mais son goût pour le montage vidéo restera son domaine de prédilection, c’est alors qu’il décide par la suite d’accomplir une année d’études au Québec en Cinéma et Vidéo, pendant laquelle il travaillera sur plusieurs courts-métrages, pour la première fois dans des conditions réelles de tournage. Sa passion pour les trucages et effets spéciaux le poussent à travailler sur de la fiction. Il développera alors ses compétences en post-production et en images de synthèse et commencera à s’intéresser plus particulièrement à ce domaine. De retour en France et après plusieurs expériences professionnelles en tant que monteur/habilleur dans des boîtes de production, il participera à la réalisation d’un projet étudiant, court-métrage partiellement en 3D, et réalisera par la suite toute la post-production d’une nouvelle série télévisée marseillaise.

http://www.arnaudmariat.com

Julien Prissette

Après trois années d’études en tant qu’ Artiste Technique 3D, Julien Prissette a travaillé dans différents domaines de l’image (série télé, long métrage d’animation, jeux vidéo et application 3D temps réel) alliant aspect technique et aspect artistique de la 3D et des effets spéciaux. Jeune habitué des plateaux de tournage, que ca soit d’une manière amatrice avec l’association CARNAGES ou d’une manière professionnelle en tant que technicien ou responsable des effets spéciaux, chaque projet est pour lui un moyen d’assouvir sa passion du cinéma. Actuellement, il travaille chez Ubisoft dans un domaine qu’il affectionne particulièrement, la “motion capture”, nouvelle technique d’animation mêlant direction d’acteurs et rendu 3D.

>

Aujourd’hui lors de l’émission Parallel Cannes, l’équipe du Jury d’Allociné à débattu sur le scénario de la Nuit de L’Alchimiste. Pour rappel, cette année, pour participer au concours Parallel Lines Philips, allociné se voit remettre une aide financière à un projet ainsi qu’une expertise professionnelle supplémentaire.

Le scénar est jugé ambitieux, voire “irréalisable” par l’équipe d’Allociné. Le challenge devient de plus en plus grand, et donc a nous de prouver le contraire ! La pré-production est déjà en route de toute manière car l’importante logistique nous oblige à nous y prendre en avance.